Thrombose veineuse profonde: bouger ou pas bouger ?




 



*
En cas de thrombose veineuse profonde (phlébite) des membres inférieurs, il existe une rumeur encore largement répandue dans le public, disant que, si l’on bouge, notamment si l’on marche, on peut provoquer une embolie pulmonaire, une partie du caillot se détachant et migrant vers les poumons du fait du mouvement des jambes.
*
Cette rumeur est fausse. Bouger est toujours préférable à l’immobilisation.
*
Ce qui est préjudiciable est surtout le retard de diagnostic qui permet à une thrombose veineuse profonde non seulement de s’étendre mais éventuellement de donner lieu à une embolie pulmonaire.


*
Référence : Aschwanden M, Labs KH, Engel H, Schwob A, Jeanneret C, Mueller-Brand J, Jaeger KA; Acute deep vein thrombosis: early mobilization does not increase the frequency of pulmonary embolism. Thromb Haemost 2001; 85(1): 42-6.


Retour